Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

La répartition ‘Flandre/Wallonie’ des investissements ferroviaires doit être rééquilibrée
J' ai présenté ce mardi en commission Infrastructures de la Chambre la proposition que j'ai déposé avec mes collègues Stéphane Crusnière, Laurent Devin et Gwenaëlle Grovonius visant à moderniser et assouplir la clé de répartition des investissements en matière ferroviaire (dite ‘clé 60/40’, en raison de la répartition actuelle entre Flandre et Wallonie).

Le réseau ferroviaire belge est réparti de manière plus ou moins égale entre Flandre et Wallonie. Néanmoins, à cause relief wallon, les coûts d’investissement et d’entretien sont plus élevés au sud du pays. Or, aujourd’hui, les investissements sont répartis sur base de la population : 60% pour la Flandre et 40 % pour la Wallonie. Cette clé de répartition ‘60/40’ ne repose donc pas sur les réalités physiques du réseau ferroviaire - ni sur les exigences récentes y afférent en matière de sécurisation - et entraîne dès lors un sous-investissement chronique au détriment de la Wallonie.

Autre inconvénient de cette clé de répartition : son ‘annualisation’. Celle-ci entraîne des situations absurdes où des chantiers doivent être stoppés net pour ne pas dépasser le ‘quota’ annuel de chaque région et respecter l’équilibre entre le nord et le sud du pays. Ça a notamment été le cas pour les travaux du RER, retardant grandement la mise en place de ces lignes reliant Bruxelles à sa périphérie sud.

Pour ma collègue Gwenaëlle Grovonius : « Avec le retard du chantier du RER, on voit que la clé de répartition ‘60/40’ pose des problèmes très concrets et pas seulement aux usagers du rail. En effet, le RER a notamment pour but de décongestionner les routes dans et autour de Bruxelles. Or ces bouchons ont des répercussions claires sur la qualité de vie des citoyens, l’environnement et l’économie. La finalisation du RER doit dès lors être considérée comme une priorité pour la Belgique. »

Pour aider à la finalisation du RER et pour des investissements ferroviaires plus efficaces en général, le Groupe PS propose donc

  • 1. d’assouplir l’application de la clé de répartition - notamment en en soustrayant les investissements en matière de sécurité et ceux liés au RER ;

  • 2. de ne plus la comptabiliser annuellement ;

  • 3. de prendre en compte les réalités géographiques de la Wallonie dans le calcul des moyens alloués.

Il est de donc de l’intérêt de tous – Wallons, Flamands et Bruxellois – que les moyens disponibles pour le rail soient alloués de manière rationnelle et mis au service d’un réseau de qualité. C’est l’objectif poursuivi par notre proposition de résolution et nous espérons que la majorité, et singulièrement le MR – qui compte en ses rangs le ministre de la Mobilité pour qui ‘le RER est une priorité’, votera en faveur d’une répartition plus juste et plus cohérente des investissements ferroviaires !

A suivre...

Permalien | Commentaires {0} 26 Avril 2017

1 2 3 4 5 » ... 1108




PS&Love : Egalité pour tous les genres par ps_belge

Des solutions plus justes sont possibles - TVA... par ps_belge

 



La répartition ‘Flandre/Wallonie’ des investissements ferroviaires doit être rééquilibrée

Succès de foule pour la 9ème Journée Propreté !

La Ville de Bruxelles met son service propreté à l’honneur via les arts de la rue

2018, année de la contestation

800 millions pour le RER: il faut cesser les compensations à la Flandre

Bruxelles-Ville: Près de 6.000 tags retirés en 2016

Le renforcement de bpost doit préserver l’actionnariat public majoritaire de l’entreprise, maintenir les emplois et un service public de qualité

Une nouvelle fresque Street Art de 400m² Boulevard Simon Bolivar

NUIT BLANCHE 2016 s’invite au cœur de l’Europe !

1 2 3 4 5 » ... 124



Folklore bruxellois : élection de Madame Chapeau
Distribution du toute-boîte "vivre ensemble à Bruxelles"
Egalité
unnamed-1
700éme Meyboom : Journée académique défilé Grand Place
553432_4453071691008_1002012937_n
Amnesty International
Meyboom 2012
Campagne communale 2000 à Bruxelles
Fresque de L'Atlas - rue Melsens (entrée de la Centrale électrique)
Meyboom 2012
Avec Henri Simons




22/12/2016

Taxe nucléaire : Electrabel échappe à l’austérité budgétaire du gouvernement Michel

Taxe nucléaire : Electrabel échappe à l’austérité budgétaire du gouvernement Michel

Le projet de loi sur la taxation des centrales nucléaires a terminé ce mercredi son parcours législatif en plénière de la Chambre. Malgré deux avis négatifs du Conseil d’Etat et un avis assassin de plus de 120 pages du régulateur fédéral de l’énergie, la CREG, le gouvernement passe en force et impose une loi pour offrir un cadeau fiscal de plusieurs dizaines de millions d’euros à Electrabel.

Pour ma collègue sp.a Karin Temmerman: "Toutes les demandes du Conseil d’Etat et de la CREG pour défendre les consommateurs et le budget de l’Etat ont été balayées par Madame Marghem. Seuls les intérêts d’Electrabel ont été défendus par la Ministre de l’Energie. Jamais la politique énergétique du pays n’avait été à ce point dictée par le lobby nucléaire ! »

Cette loi sur la taxation des centrales est la troisième et dernière des lois prises afin de ressusciter les deux vieux réacteurs de Doel 1 et 2. Les deux années nécessaires au vote de ces textes auront été un véritable chemin de croix pour la Ministre Marghem. Depuis 2 ans, elle aura tant de fois mis le genou à terre… Mais rien n’arrête la Ministre MR quand il s’agit de servir le dogme du nucléaire. Et cette fois-ci l’offrande se compte en dizaine de millions d’euros.

Le gouvernement Michel prend d’une main dans la poche des consommateurs avec la hausse de la TVA sur électricité mais reverse de l’autre main des millions à Electrabel. Michel et Marghem sont des Robin des Bois inversés !

Pour nous socialistes , ce cadeau fiscal du gouvernement Michel aux producteurs nucléaires est indécent alors que dans le même temps, le gouvernement Michel impose une cure d’austérité à l’ensemble des citoyens !

Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles

Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles
Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles !

Grâce à celle-ci, chaque mois, vous serez tenus informés de l’actualité culturelle de la Ville : initiatives, événements, appels à projets, offres d’emplois, etc. Cette lettre d’information, simple d’usage, vous permettra de parcourir les différentes brèves et d’en savoir davantage grâce aux liens utiles.

Abonnez-vous ici





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile