Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Prolongation Doel 1 et 2 :  la majorité MR/N-VA agit en valet d’Electrabel
La commission Economie de ce mercredi est consacrée aux nouvelles critiques du Conseil d’Etat sur le projet de loi de Madame Marghem de prolonger les centrales nucléaires Doel 1 et 2. Le Conseil d’Etat recommande clairement à Madame Marghem d’abandonner ou de modifier son projet de loi bancal car il expose la Belgique à une condamnation de la Commission européenne. Malgré ces solides critiques, la Ministre de l’Energie refuse d’accepter les amendements préconisés par le Conseil d’Etat et proposés par le groupe PS.

Malgré les demandes répétées du Conseil d’Etat et des parlementaires, Madame Marghem refuse d’amender son projet de loi car elle a promis à Electrabel de faire voter le texte tel que paraphé par Gérard Mestrallet, sans que le Parlement puisse en modifier la moindre virgule.

Le groupe PS a pourtant déposé plusieurs amendements pour répondre aux solides critiques émises par le Conseil d’Etat mais ils ont tous été refusés par la majorité.

Cette attitude est clairement inacceptable. La Ministre Marghem continue sa politique de cadeaux à Electrabel tout en présentant la facture aux consommateurs. Le projet Marghem permet notamment à Electrabel d’obtenir une indemnité de l’Etat fédéral si une décision judiciaire imposait de fermer Doel 1 ou Doel 2. C’est le retour des privilèges et c’est inacceptable !

Je demande également que l’entrée en vigueur de la loi soit conditionnée au feu vert de la Commission européenne pour ne pas risquer une condamnation ultérieure pour aide d’Etat à Electrabel.



Permalien | Commentaires {0} 18 Mai 2016

1 2 3 4 5 » ... 1092



Prolongation Doel 1 et 2 : la majorité MR/N-VA agit en valet d’Electrabel

Neder-over-Heembeek tient son centre culturel

Comment renforcer le mécénat culturel ?

RER: Karine Lalieux dénonce l'inégalité des chemins de fer entre la Flandre, Bruxelles et la Wallonie

« Michel Ange » : l’arme anti-tag de la Ville de Bruxelles

Les Bruxellois doublement giflés par le « Galantgate »

La lutte contre le réchauffement climatique : une priorité pour le Fédéral ?

La 13e Nuit Blanche investit l'ancien quartier des quais à Bruxelles

La rue de Namur à l’heure du Street Art

1 ... « 109 110 111 112 113 114 115 » ... 122



Ma 1re campagne en 1999
Avec Philippe Close
Manifestation des Agriculteurs 18 juin.JPG
avec Fadila Laanan & Hamadi
Anti-Acta
Distribution du toute-boîte "vivre ensemble à Bruxelles"
Free Pussy Riot
Meyboom 2012
Gay Pride 2010
Présentation du site Internet de la Ville de Bruxelles en présence du Bourgmestre et de Philippe Allard de Gial.JPG
Campagne communale 2000 à Bruxelles
Journée de la femme 2011 avec Fadila Laanan






28/04/2016

Décidément il n'y a que le nucléaire qui intéresse cette majorité....

Cette après-midi, en séance plénière, j'ai interrogé la Ministre de l'énergie, Mme Marghem sur son fameux pacte énergétique. Ce pacte doit être réalisé en collaboration avec les Régions et permettre à la Belgique de sortir des énergies polluantes, d'aller vers moins de consommation d'énergie et vers moins de pollution tout en développant les énergies renouvelables.

La ministre annonçait son pacte pour fin 2015. Un effet d'annonce... Car aujourd'hui toujours rien, rien de rien.

Pas de méthodologie, pas d'élément concret, pas de concertation avec les régions, pas de consultation des acteurs du secteur, des associations, de la société civile ou encore des citoyens... RIEN !

Il est vrai que c'est habituel avec elle, brouillonne et sans méthode.
Même sa propre majorité doute puisque le Cd&v a déposé une résolution pour essayer de la faire avancer... Quel désaveu... Un de plus !

On pourrait en rire si ce dossier n'était pas aussi fondamental pour l'avenir énergétique du pays et les défis environnementaux que nous devons relever.

Décidément il n'y a que le nucléaire qui intéresse cette majorité....

Bilan de mon activité parlementaire

Bilan de mon activité parlementaire
Cette législature n’aura finalement duré que deux ans ! Malgré cette courte période, de nombreuses avancées ont pu être concrétisées. Notamment, dans les matières dont je m’occupe depuis très longtemps comme la protection des consommateurs, les banques, les assurances, le pouvoir d’achat, l’énergie ou encore les entreprises publiques autonomes.

Des progrès importants ont également été réalisés sur des sujets éthiques mais aussi en matière d’égalité entre les hommes et les femmes. Je reste consciente que beaucoup reste à faire pour les citoyens, et que la crise n’a épargnée personne. Mais la réalité belge se traduit par une coalition gouvernementale où se retrouvent la droite et la gauche, ce qui ne permet pas d’améliorer le quotidien des citoyens aussi vite et aussi bien que je le souhaiterais.

Le bilan ci-joint ne concerne que les avancées dans les commissions où je siège et pour lesquelles j’ai déposé des propositions de loi (commissions économie, infrastructure, émancipation sociale). Je reviendrai par ailleurs dans un autre billet sur le bilan de la Commission spéciale sur les abus sexuels que j'ai eu l'honneur de présider.

bilan_karine__1_.pdf Bilan-Karine (1).pdf  (232.63 Ko)

09/04/2014




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile