Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Un Gouvernement aveugle et sourd !
Nous l’avions dit et répété, nous, les socialistes, étions inquiets. Inquiets face à cette coalition de droite. Mais jamais, au grand jamais, je n’avais imaginé que ces partis aillent aussi loin. Ce gouvernement est très clairement anti-social. Les travailleurs vont souffrir et avec eux, ce sont l’ensemble des belges qui vont trinquer !

Tout d’abord, il y a eu les tromperies.

Première tromperie : le « Nous ne relèverons pas l’âge de la pension » a été martelé pendant la campagne libérale et encore à la télé ce dimanche. 28h de négociations sans sommeil plus tard, et nous travaillerons tous jusqu’à 67 ans. Pourtant, on sait que ce n’est pas une solution, qu’il faut d’abord augmenter le taux d’emploi des plus de 55 ans et élargir l’assiette du financement des pensions en faisant contribuer le capital.

Deuxième tromperie : « Nous protègerons le pouvoir d’achat ». On ne protège pas le pouvoir d’achat en augmentant la TVA, la taxation la plus injuste. On ne protège pas le pouvoir d’achat en décidant d’un saut d’index qui signifie : une perte de revenus qu’on ne rattrape jamais car il se cumule jusqu’à la fin de sa carrière et pèse donc à long terme sur le pouvoir d’achat des travailleurs !

Troisième tromperie : « Nous ne gouvernerons jamais avec la NVA, ce parti séparatiste », voilà qui est fait. Et c’est De Wever, l’homme fort d’Anvers, qui jubile et crie sur tous les toits qu’il est le grand architecte de ce gouvernement. C’est juste insupportable pour les francophones.

Permalien | Commentaires {0} 16 Octobre 2014

1 2 3 4 5 » ... 1056



Un Gouvernement aveugle et sourd !

Stop aux mariages précoces et forcés !

Samedi 4 octobre, c'est la 12ème édition de NUIT BLANCHE !

Intervention en Irak : le groupe PS s’inscrit dans une logique de solidarité internationale strictement encadrée

Le futur gouvernement MR-NVA enterre la sortie du nucléaire en bradant la sécurité des citoyens !

Les artistes de rue protégés par un nouveau règlement à Bruxelles-Ville

Restructuration chez Delhaize, une décision obscène.

Concernant les pensions et les « études » de la BNB …

Le double nom : c’est parti !

1 2 3 4 5 » ... 118



Anti-Acta
Avec l'équipe de Tic Tanneurs
Meyboom 2012
Avec Philippe Close
Meyboom 2012
Avec Henri Simons
Fresque de L'Atlas - rue Melsens (entrée de la Centrale électrique)
553432_4453071691008_1002012937_n
Folklore bruxellois : élection de Madame Chapeau
Journée de la femme 2011 avec Fadila Laanan
En bateau avec karine avec Ouri
Ouverture de la Gay Pride 2008






10/09/2014

Enfin une « class action » en Belgique

Ce 1er septembre est entrée en vigueur la loi permettant aux consommateurs belges qui s’estiment lésés par une entreprise d’introduire des actions en recours collectif. Nous ne voulions pas d’un système à l’américaine qui amène beaucoup de dérives, cependant permettre aux consommateurs de se regrouper afin de lutter contre des vendeurs qui les auraient trompés me semblait indispensables! Pour garantir cela, l’initiative se fera donc via les associations de consommateurs (test-achats, ….) . Le juge devra, en outre, déterminer si cette action collective sera plus « efficiente » que des recours individuels. Une phase de négociations sera imposée aux parties.

Cependant, il s’agit d’une avancée importante dans la défense des droits des consommateurs! Bien souvent, le consommateur renonçait à dénoncer des pratiques comme une augmentation tarifaire indue, des pratiques restrictives de concurrence, …
Avec le recours collectif, l’impunité des vendeurs appartiendra au passé. Cela signifie un grand changement dans la relation vendeur-acheteur et à terme aura un effet préventif sur toute tentation de fraude ….

A bon entendeur…

Bilan de mon activité parlementaire

Bilan de mon activité parlementaire
Cette législature n’aura finalement duré que deux ans ! Malgré cette courte période, de nombreuses avancées ont pu être concrétisées. Notamment, dans les matières dont je m’occupe depuis très longtemps comme la protection des consommateurs, les banques, les assurances, le pouvoir d’achat, l’énergie ou encore les entreprises publiques autonomes.

Des progrès importants ont également été réalisés sur des sujets éthiques mais aussi en matière d’égalité entre les hommes et les femmes. Je reste consciente que beaucoup reste à faire pour les citoyens, et que la crise n’a épargnée personne. Mais la réalité belge se traduit par une coalition gouvernementale où se retrouvent la droite et la gauche, ce qui ne permet pas d’améliorer le quotidien des citoyens aussi vite et aussi bien que je le souhaiterais.

Le bilan ci-joint ne concerne que les avancées dans les commissions où je siège et pour lesquelles j’ai déposé des propositions de loi (commissions économie, infrastructure, émancipation sociale). Je reviendrai par ailleurs dans un autre billet sur le bilan de la Commission spéciale sur les abus sexuels que j'ai eu l'honneur de présider.

bilan_karine__1_.pdf Bilan-Karine (1).pdf  (232.63 Ko)

09/04/2014




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile