Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

800 millions pour le RER: il faut cesser les compensations à la Flandre
RTBF - 28 janvier 2017 : 800 millions pour le RER: il faut cesser les compensations à la Flandre, estime Karine Lalieux

Il manque 800 millions d'euros pour finaliser les travaux du RER, a calculé la Cour des comptes dans un rapport rendu public samedi par L'Echo. Il faut cesser les compensations à la Flandre, qui a finalisé son RER, et allouer l'entièreté du montant promis par le ministre de la Mobilité François Bellot (MR) à l'achèvement du RER wallon, a estimé samedi la députée PS Karine Lalieux.

Un coût total de 2,99 milliards

Après avoir analysé les différents documents obtenus, par l'intermédiaire d'échanges épistolaires avec l'opérateur SNCB et le gestionnaire d'infrastructure Infrabel, la Cour des comptes est arrivée à la conclusion qu'il manque 800 millions pour finaliser les travaux du RER.

La Cour des comptes évalue à 2,99 milliards le total des coûts du RER, mais le fonds dédié ne dispose que de 2,19 milliards. Il s'agirait toutefois d'une fourchette basse. "Compte tenu de l'ampleur des travaux encore à accomplir sur les lignes 124 (Bruxelles-Nivelles), 161 (Watermael-Boitsfort-Louvain-la-Neuve) et pour aménager les parkings, la Cour des comptes considère que les estimations des coûts à venir seront vraisemblablement revues à la hausse", stipule le document qui sera publié lundi. D'après l'analyse de la Cour, les retards sont liés principalement au respect de la clé de répartition 60/40 entre la Flandre et la Wallonie et à la sous-estimation des travaux.

Assez d'effets d'annonce de la part du Premier ministre

Selon la députée socialiste, "le budget doit être entièrement consacré à l'achèvement du RER wallon, sans compensation pour la Flandre qui a finalisé ses projets au nord". Karine Lalieux rappelle d'ailleurs qu'il avait été prévu dans l'accord que l'Etat fédéral intervienne en cas de problèmes de financement. "Assez d'effets d'annonce de la part du Premier ministre, après l'épisode Galant, et du ministre Bellot", a-t-elle dit.

Fin des travaux prévues pour 2028

Pour le ministre fédéral de la Mobilité et des Transports, François Bellot, on est encore loin du compte avec les chiffres avancés par la Cour des comptes. "C'est un minimum, vu les analyses techniques que l'on a pu faire en interne au cabinet, on est plus proche des 950 millions que des 800 millions. Comme on sait qu'il y aura naturellement une inflation des coûts dans les années à venir, moi je table plutôt sur 1 milliard - 1,1 milliard."

Et de donner une nouvelle estimation de la fin des travaux de ce RER à quatre voie: 2028, soit dans plus de dix ans. Rappelons que les premières estimations tablaient sur une mise en service totale en 2012. "C'est effectivement très long, reconnait le ministre. Je pense qu'au départ, les délais ont été significativement sous-évaluées. Depuis 2009, on a au moins perdu 3-4 ans, à cause d'insuffisance de moyens budgétaires, parce qu'Infrabel a levé le pied dans les investissements dans les années 2012-2013."

Permalien | Commentaires {0} 28 Janvier 2017

1 2 3 4 5 » ... 1104




PS&Love : Egalité pour tous les genres par ps_belge

Des solutions plus justes sont possibles - TVA... par ps_belge

 



800 millions pour le RER: il faut cesser les compensations à la Flandre

Bruxelles-Ville: Près de 6.000 tags retirés en 2016

Le renforcement de bpost doit préserver l’actionnariat public majoritaire de l’entreprise, maintenir les emplois et un service public de qualité

Une nouvelle fresque Street Art de 400m² Boulevard Simon Bolivar

NUIT BLANCHE 2016 s’invite au cœur de l’Europe !

Ministre de l’Energie : beaucoup de bruit pour rien

Démantèlement de notre patrimoine culturel: la N-VA à l’œuvre

Un pas vers plus de justice pour les victimes d’abus sexuels au sein de l’Eglise en Suisse comme en Belgique

La Belgique : seule contre tous pour rejeter la taxe sur les transactions financières

1 2 3 4 5 » ... 123



Fête de Bruegel 2008 14/09/08
Meyboom 2012
Gay Pride 2010
Karine Lalieux
Meyboom 2012
HMI et Rival devant le Manneken Peace Rue du Chêne
Libération d'Ingrid Betancourt depuis Bruxelles
Meyboom 2012
Avec Henri Simons
Pascal Smet au 3ème "stoemp with a view"
Meyboom 2012
Amnesty International




22/12/2016

Taxe nucléaire : Electrabel échappe à l’austérité budgétaire du gouvernement Michel

Taxe nucléaire : Electrabel échappe à l’austérité budgétaire du gouvernement Michel

Le projet de loi sur la taxation des centrales nucléaires a terminé ce mercredi son parcours législatif en plénière de la Chambre. Malgré deux avis négatifs du Conseil d’Etat et un avis assassin de plus de 120 pages du régulateur fédéral de l’énergie, la CREG, le gouvernement passe en force et impose une loi pour offrir un cadeau fiscal de plusieurs dizaines de millions d’euros à Electrabel.

Pour ma collègue sp.a Karin Temmerman: "Toutes les demandes du Conseil d’Etat et de la CREG pour défendre les consommateurs et le budget de l’Etat ont été balayées par Madame Marghem. Seuls les intérêts d’Electrabel ont été défendus par la Ministre de l’Energie. Jamais la politique énergétique du pays n’avait été à ce point dictée par le lobby nucléaire ! »

Cette loi sur la taxation des centrales est la troisième et dernière des lois prises afin de ressusciter les deux vieux réacteurs de Doel 1 et 2. Les deux années nécessaires au vote de ces textes auront été un véritable chemin de croix pour la Ministre Marghem. Depuis 2 ans, elle aura tant de fois mis le genou à terre… Mais rien n’arrête la Ministre MR quand il s’agit de servir le dogme du nucléaire. Et cette fois-ci l’offrande se compte en dizaine de millions d’euros.

Le gouvernement Michel prend d’une main dans la poche des consommateurs avec la hausse de la TVA sur électricité mais reverse de l’autre main des millions à Electrabel. Michel et Marghem sont des Robin des Bois inversés !

Pour nous socialistes , ce cadeau fiscal du gouvernement Michel aux producteurs nucléaires est indécent alors que dans le même temps, le gouvernement Michel impose une cure d’austérité à l’ensemble des citoyens !

Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles

Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles
Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles !

Grâce à celle-ci, chaque mois, vous serez tenus informés de l’actualité culturelle de la Ville : initiatives, événements, appels à projets, offres d’emplois, etc. Cette lettre d’information, simple d’usage, vous permettra de parcourir les différentes brèves et d’en savoir davantage grâce aux liens utiles.

Abonnez-vous ici





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile