Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

800 millions pour le RER: il faut cesser les compensations à la Flandre



RTBF - 28 janvier 2017 : 800 millions pour le RER: il faut cesser les compensations à la Flandre, estime Karine Lalieux

Il manque 800 millions d'euros pour finaliser les travaux du RER, a calculé la Cour des comptes dans un rapport rendu public samedi par L'Echo. Il faut cesser les compensations à la Flandre, qui a finalisé son RER, et allouer l'entièreté du montant promis par le ministre de la Mobilité François Bellot (MR) à l'achèvement du RER wallon, a estimé samedi la députée PS Karine Lalieux.

Un coût total de 2,99 milliards

Après avoir analysé les différents documents obtenus, par l'intermédiaire d'échanges épistolaires avec l'opérateur SNCB et le gestionnaire d'infrastructure Infrabel, la Cour des comptes est arrivée à la conclusion qu'il manque 800 millions pour finaliser les travaux du RER.

La Cour des comptes évalue à 2,99 milliards le total des coûts du RER, mais le fonds dédié ne dispose que de 2,19 milliards. Il s'agirait toutefois d'une fourchette basse. "Compte tenu de l'ampleur des travaux encore à accomplir sur les lignes 124 (Bruxelles-Nivelles), 161 (Watermael-Boitsfort-Louvain-la-Neuve) et pour aménager les parkings, la Cour des comptes considère que les estimations des coûts à venir seront vraisemblablement revues à la hausse", stipule le document qui sera publié lundi. D'après l'analyse de la Cour, les retards sont liés principalement au respect de la clé de répartition 60/40 entre la Flandre et la Wallonie et à la sous-estimation des travaux.

Assez d'effets d'annonce de la part du Premier ministre

Selon la députée socialiste, "le budget doit être entièrement consacré à l'achèvement du RER wallon, sans compensation pour la Flandre qui a finalisé ses projets au nord". Karine Lalieux rappelle d'ailleurs qu'il avait été prévu dans l'accord que l'Etat fédéral intervienne en cas de problèmes de financement. "Assez d'effets d'annonce de la part du Premier ministre, après l'épisode Galant, et du ministre Bellot", a-t-elle dit.

Fin des travaux prévues pour 2028

Pour le ministre fédéral de la Mobilité et des Transports, François Bellot, on est encore loin du compte avec les chiffres avancés par la Cour des comptes. "C'est un minimum, vu les analyses techniques que l'on a pu faire en interne au cabinet, on est plus proche des 950 millions que des 800 millions. Comme on sait qu'il y aura naturellement une inflation des coûts dans les années à venir, moi je table plutôt sur 1 milliard - 1,1 milliard."

Et de donner une nouvelle estimation de la fin des travaux de ce RER à quatre voie: 2028, soit dans plus de dix ans. Rappelons que les premières estimations tablaient sur une mise en service totale en 2012. "C'est effectivement très long, reconnait le ministre. Je pense qu'au départ, les délais ont été significativement sous-évaluées. Depuis 2009, on a au moins perdu 3-4 ans, à cause d'insuffisance de moyens budgétaires, parce qu'Infrabel a levé le pied dans les investissements dans les années 2012-2013."

Samedi 28 Janvier 2017
Lu 429 fois