Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

La répartition ‘Flandre/Wallonie’ des investissements ferroviaires doit être rééquilibrée
J' ai présenté ce mardi en commission Infrastructures de la Chambre la proposition que j'ai déposé avec mes collègues Stéphane Crusnière, Laurent Devin et Gwenaëlle Grovonius visant à moderniser et assouplir la clé de répartition des investissements en matière ferroviaire (dite ‘clé 60/40’, en raison de la répartition actuelle entre Flandre et Wallonie).

Le réseau ferroviaire belge est réparti de manière plus ou moins égale entre Flandre et Wallonie. Néanmoins, à cause relief wallon, les coûts d’investissement et d’entretien sont plus élevés au sud du pays. Or, aujourd’hui, les investissements sont répartis sur base de la population : 60% pour la Flandre et 40 % pour la Wallonie. Cette clé de répartition ‘60/40’ ne repose donc pas sur les réalités physiques du réseau ferroviaire - ni sur les exigences récentes y afférent en matière de sécurisation - et entraîne dès lors un sous-investissement chronique au détriment de la Wallonie.

Autre inconvénient de cette clé de répartition : son ‘annualisation’. Celle-ci entraîne des situations absurdes où des chantiers doivent être stoppés net pour ne pas dépasser le ‘quota’ annuel de chaque région et respecter l’équilibre entre le nord et le sud du pays. Ça a notamment été le cas pour les travaux du RER, retardant grandement la mise en place de ces lignes reliant Bruxelles à sa périphérie sud.

Pour ma collègue Gwenaëlle Grovonius : « Avec le retard du chantier du RER, on voit que la clé de répartition ‘60/40’ pose des problèmes très concrets et pas seulement aux usagers du rail. En effet, le RER a notamment pour but de décongestionner les routes dans et autour de Bruxelles. Or ces bouchons ont des répercussions claires sur la qualité de vie des citoyens, l’environnement et l’économie. La finalisation du RER doit dès lors être considérée comme une priorité pour la Belgique. »

Pour aider à la finalisation du RER et pour des investissements ferroviaires plus efficaces en général, le Groupe PS propose donc

  • 1. d’assouplir l’application de la clé de répartition - notamment en en soustrayant les investissements en matière de sécurité et ceux liés au RER ;

  • 2. de ne plus la comptabiliser annuellement ;

  • 3. de prendre en compte les réalités géographiques de la Wallonie dans le calcul des moyens alloués.

Il est de donc de l’intérêt de tous – Wallons, Flamands et Bruxellois – que les moyens disponibles pour le rail soient alloués de manière rationnelle et mis au service d’un réseau de qualité. C’est l’objectif poursuivi par notre proposition de résolution et nous espérons que la majorité, et singulièrement le MR – qui compte en ses rangs le ministre de la Mobilité pour qui ‘le RER est une priorité’, votera en faveur d’une répartition plus juste et plus cohérente des investissements ferroviaires !

A suivre...

Permalien | Commentaires {0} 26 Avril 2017

1 2 3 4 5 » ... 1110



Haro sur les frais de notaire

Kris Peeters abandonne une fois de plus les consommateurs...

La répartition ‘Flandre/Wallonie’ des investissements ferroviaires doit être rééquilibrée

Succès de foule pour la 9ème Journée Propreté !

La Ville de Bruxelles met son service propreté à l’honneur via les arts de la rue

2018, année de la contestation

800 millions pour le RER: il faut cesser les compensations à la Flandre

Bruxelles-Ville: Près de 6.000 tags retirés en 2016

Le renforcement de bpost doit préserver l’actionnariat public majoritaire de l’entreprise, maintenir les emplois et un service public de qualité

1 2 3 4 5 » ... 124



Meyboom 2012
Avec l'équipe de Tic Tanneurs
Free Pussy Riot
Folklore bruxellois : élection de Madame Chapeau
Avec Freddy Thielemans pour les Communales 2006
Ma 1re campagne en 1999
Manifestation contre la peine de mort
700éme Meyboom : Journée académique défilé Grand Place
Inauguration urinoir centre ville
Char PS 2010
Anti-Acta
Ma 1re campagne en 1999







05/05/2017

L'ULB est à la recherche de Street Artistes

La Ville de Bruxelles et l’ULB s’associent pour un appel à projets afin de réaliser une fresque murale de 750 m² sur le bâtiment H du Campus du Solbosch.

Ce nouvel appel est lancé dans le cadre de la politique de soutien à l’art urbain que je porte en tant qu' Echevine de la Culture de la Ville de Bruxelles. Il est initié en collaboration avec le Recteur de l'ULB Yvon Englert.

  • L’appel est ouvert aux personnes majeures, individus ou collectifs.

  • Les techniques utilisées peuvent être mixtes et l’œuvre doit être conçue pour une pérennité de 5 ans minimum.

Les dossiers de candidatures doivent être envoyés au plus tard le 25 mai à l’adresse : streetart@brucity.be.

Plus d'informations sur l'appel à projet en ligne sur le site de la Ville de Bruxelles

Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles

Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles
Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles !

Grâce à celle-ci, chaque mois, vous serez tenus informés de l’actualité culturelle de la Ville : initiatives, événements, appels à projets, offres d’emplois, etc. Cette lettre d’information, simple d’usage, vous permettra de parcourir les différentes brèves et d’en savoir davantage grâce aux liens utiles.

Abonnez-vous ici




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile