Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Il est temps d'avoir un débat serein sur la sortie de l’IVG du Code pénal
Communiqué du groupe PS : Le groupe PS demande un débat serein sur la sortie de l’IVG du Code pénal

Une journée mondiale du droit à l'avortement a tout son sens à l’heure où l'avortement est loin d'être garanti dans toute l'Europe et où les droits de la femme sont remis en cause par des partis conservateurs dans de nombreux pays. Et il est important de le rappeler, la Belgique a, elle aussi, encore du travail en la matière : 27 ans après la dépénalisation partielle de l’avortement, la pratique de l’IVG est toujours inscrite au chapitre ‘crime ou délit contre l’ordre des familles et la morale publique’ du Code Pénal belge.

Le PS a, comme d’autres partis, déposé une proposition visant à sortir l’IVG du code pénal et en a fait sa priorité en commission Justice, mais la majorité refuse d’en débattre. « Cela fait plus d’un an que cette proposition a été présentée en commission Justice de la Chambre et la majorité l’a simplement enterrée ! Cela fait plus d'un an que la majorité refuse de débattre du texte PS, allant même jusqu’à refuser l’organisation d’auditions. Ceci alors que la majorité n’hésite pas avancer vers l’octroi d’un statut au fœtus ou l’enregistrement des enfants mort-nés » déplore la députée PS Karine Lalieux, qui porte la proposition PS avec les députés Laurette Onkelinx, Fabienne Winckel, Julie Fernandez Fernandez, Özlem Özen et Eric Massin.

Pour Karine Lalieux, ce refus est incompréhensible et inacceptable : « la Belgique doit montrer l’exemple à l’heure où les régressions en matière des droits de la femme montent en puissance. L’IVG doit être reconnue comme un droit fondamental des femmes à la santé et l’autodétermination. Ce n’est pas, comme le mentionne encore le Code pénal, ‘un crime ou un délit contre l’ordre des familles et la morale publique’ ! Nous souhaitons que les femmes puissent recourir à l’IVG sans stigmatisation et sans pression. Nous estimons donc que l’IVG doit être reconnue comme un acte purement médical, dont les conditions doivent être reprises dans la loi sur le droit des patients. »

Les députés socialistes appellent leurs collègues - au-delà d’éventuels clivages majorité / opposition - à ouvrir un débat serein sur la question. Pour eux, « il est essentiel que la Belgique puisse aujourd’hui donner un signal fort contre toute tentative de recul sur la question : l’avortement est un droit fondamental et inconditionnel dont toutes les femmes doivent pouvoir bénéficier ! »

Permalien | Commentaires {0} 28 Septembre 2017

1 2 3 4 5 » ... 1116



NUIT BLANCHE a attiré quelques dizaines de milliers de noctambules passionnés dans le quartier des Libertés

Balayer les rues des dépôts clandestins

Loi anti-squat : circulez, il n’y a pas de crise du logement…

Il est temps d'avoir un débat serein sur la sortie de l’IVG du Code pénal

Les sculptures miniatures d'Isaac Cordal envahissent les rues de Bruxelles

Le bâtiment H de l’ULB fera peau neuve à la rentrée !

Haro sur les frais de notaire

Kris Peeters abandonne une fois de plus les consommateurs...

La répartition ‘Flandre/Wallonie’ des investissements ferroviaires doit être rééquilibrée

1 2 3 4 5 » ... 124



Au Parlement
Ouverture de la Gay Pride 2008
avec Fadila Laanan & Hamadi
Gay Pride 2010
Betancourt au Parlement.JPG
Lancement de la campagne de Caroline Désir
700e Meyboom
Karine Lalieux
Devant le char PS avec Elio Di Rupo, Fadila Laanan et Rachid Madrane
Amnesty International
Avec l'équipe de Tic Tanneurs
Intermedias.JPG







05/05/2017

L'ULB est à la recherche de Street Artistes

La Ville de Bruxelles et l’ULB s’associent pour un appel à projets afin de réaliser une fresque murale de 750 m² sur le bâtiment H du Campus du Solbosch.

Ce nouvel appel est lancé dans le cadre de la politique de soutien à l’art urbain que je porte en tant qu' Echevine de la Culture de la Ville de Bruxelles. Il est initié en collaboration avec le Recteur de l'ULB Yvon Englert.

  • L’appel est ouvert aux personnes majeures, individus ou collectifs.

  • Les techniques utilisées peuvent être mixtes et l’œuvre doit être conçue pour une pérennité de 5 ans minimum.

Les dossiers de candidatures doivent être envoyés au plus tard le 25 mai à l’adresse : streetart@brucity.be.

Plus d'informations sur l'appel à projet en ligne sur le site de la Ville de Bruxelles

Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles

Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles
Découvrez la newsletter Culture de la Ville de Bruxelles !

Grâce à celle-ci, chaque mois, vous serez tenus informés de l’actualité culturelle de la Ville : initiatives, événements, appels à projets, offres d’emplois, etc. Cette lettre d’information, simple d’usage, vous permettra de parcourir les différentes brèves et d’en savoir davantage grâce aux liens utiles.

Abonnez-vous ici




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile