Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Pour une politique énergétique ambitieuse



Pour une politique énergétique ambitieuse
Mercredi dernier, le Kern adoptait son nouveau “plan énergie” suite aux propositions présentées par de Secrétaired’Etat à l’énergie, Melchior Wathelet.

Je ne vais pas refaire ici l’historique du débat et de ce dossier mais rappeler l’importance pour la Belgique de ce doter d’une véritable politique énergétique, d’une véritable vision en la matière.

L’annonce de ce plan énergétique qui est conforme à l’accord de gouvernement, a entrainé de nombreuses réactions, en sens divers et c’est normal. L’énergie est un secteur essentiel dans notre société tant en matière de développement durable et de recherche que pour la compétitivité de nos entreprises et le pouvoir d’achat des ménages.

Je reviendrai, seulement, sur une réaction qui m’a particulièrement choquée, celle de GDF/Suez/Electrabel qui se permet de proférer des menaces à l’égard d’un Gouvernement, d’un Pays… comme quoi l’intérêt général, le bien public est loin d’être une priorité pour cette entreprise privée, qui ne pense que rentabilité et rémunération de ses actionnaires.

Quel cynisme, je voudrais rappeler à cette entreprise que ce sont les citoyens belges qui ont payé les centrales nucléaires et qu’elles sont amorties depuis des années.atheml
Je voudrais également rappeler que la production d’énergie n’est pas une activité économique comme une autre, vue son rôle sociétal. C’est d’ailleurs pourquoi je me suis toujours opposée à la libéralisation du secteur, libéralisation qui montre depuis des années toute ses limites.

Face à ce chantage, le Secrétaire d’Etat s’est montré ferme et a même parlé de réquisition, j’espère que si un bras de fer se dessine, le Gouvernement passera à l’acte.

Bien entendu, le plan ne se résume pas à la réaction de GDF/Suez. Ce plan, même si de nombreuses modalités doivent encore être définies, engage définitivement la Belgique vers la sortie du nucléaire à l’horizon 2025 (comme le prévoit la loi votée en 2003) Cette option a toujours été la ligne de conduite des socialistes.

Mais la transition annoncée doit se faire de manière réaliste, en s’assurant de la sécurité d’approvisionnement et en évitant les hausses de prix tant pour les citoyens que pour les entreprises. C’est pourquoi, il est primordial de faire une évaluation de l’impact socio-économique des différentes mesures.

Cette fermeture programmée de réacteurs nucléaires va aussi, et enfin, permettre, à divers acteurs d’investir dans la construction de centrales TGV (turbines-gaz-vapeur), nécessaire à la sécurité d’approvisionnement. Ce sont des investissements très lourds et donc les acteurs intéressés devaient avoir la certitude de cette sortie du nucléaire. De plus, le Gouvernement organise un système de rentabilité minimum garantie grâce à la mise à disposition d’une tranche nucléaire à partir de 2015 et à la captation de la rente nucléaire. En outre, pour éviter au maximum le chantage de certains opérateurs qui voudraient fermer des centrales de production existantes (hors nucléaire), le Gouvernement prévoit une mise aux enchères forcée de l’unité stratégique en question et garantit une rémunération équitable au nouvel opérateur. Une intervention étatique indispensable dans ce secteur libéralisé.

Bien entendu, une politique énergétique tournée vers l’avenir se doit, également, d’accorder une place cruciale aux énergie renouvelables. Hormis les éoliennes de la mer de nord, ce sont les régions qui sont compétentes. Une coordination et une coopération doivent donc être développées très rapidement. De cette dynamique dépendra en partie la réussite du plan et de notre transition énergétique.

Un autre élément d’importance est de continuer à travailler sur les économies d’énergie tant dans les bâtiments publics que privés. C’est une nécessité, nous devons tous diminuer notre consommation d’énergie.

Voilà les grandes lignes de ce plan, maintenant il faut travailler aux modalités précises, le débat au Parlement est prévu vers le mois d’octobre et je suis certaine qu’il sera dense et riche

source photo : www.freeimages.co.uk

Lundi 9 Juillet 2012
Lu 927 fois