Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Ah que on a eu raison d’ajourner la demande de naturalisation de Johnny



Ah que on a eu raison d’ajourner la demande de naturalisation de Johnny
J’ai d’abord éclaté de rire en entendant l’annonce du retour tonitruant au pays du plus célèbre exilé de France.

Sarkozy président, Johnny Halliday revient se planquer sous le bouclier fiscal promis pendant la campagne électorale par son ami Nicolas.

Vraiment comique quand je repense à la soi-disant sincérité de l’idole des jeunes qui voulait obtenir la nationalité belge pour resserrer les liens avec notre pays, se rapprocher de ce dont on ne savait trop quoi.

Mais après réflexion, je ne rigolais plus du tout. Parce qu’une attitude aussi légère, même si elle vaut son pesant d’or, revient à mépriser l’accès à notre nationalité.

Quand on pense aux dossiers refusés parce qu’il manque à la personne 6 mois de présence sur le territoire alors que ses enfants sont à l’école chez nous ! Quand on pense aux dossiers ajournés parce que on est quand même tout à fait sûr de la volonté d’être Belge alors que le demandeur travaille chez nous depuis plusieurs années !

Mais parce que Johnny est strass et paillettes, certains auraient été prêts à lui brader notre nationalité alors qu’aujourd’hui il se sent tellement Français !

Non, vraiment, je suis satisfaite d’avoir ajourné le dossier de Johnny Halliday !

Mercredi 9 Mai 2007
Lu 1513 fois