Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Bruxelles mérite le respect !



Bruxelles mérite le respect  !
J'ai été une fois de plus enragée d'entendre cette semaine des responsables politiques flamands rejeter l'existence de la Région bruxelloise, nier son autonomie politique et refuser tout simplement sa reconnaissance en tant que Région a part entière !

En effet, dans la note déposée par le conciliateur Johan Vande Lanotte, il y a bien entendu la proposition d'une large réforme institutionnelle, la scission de BHV,... Mais aussi un refinancement de Bruxelles et la confirmation définitive de son existence comme Région.

Et c'est ici que cela devient insupportable pour les politiques flamands et non pas seulement pour la NVA - ça on a en a l'habitude- mais aussi pour les responsables du CD&V. Ils n'ont pas voulu reprendre les négociations parce que la Région Bruxelles Capitale allait réellement exister.

Un comble ! Un comble pour un parti qui depuis 1989, date de la création de la Région bruxelloise ( qui est d' ailleurs issue d' une négociation que présidait le CVP à l'époque ) participe à tous les Gouvernements bruxellois, bénéficie de parlementaires (garantis même sans voix), revendique des postes dans des intercommunales bruxelloises, des sociétés de logements, d' investissements ou autres et fait tout pour participer aux exécutifs communaux.

Face à une telle absence de considération flamande pour Bruxelles, je vous propose de lire la carte blanche de Charles Picqué parue dans Le Soir de ce samedi qui repositionne les enjeux de et pour Bruxelles et pour les deux autres régions.

Carte blanche : Quelles réformes institutionnelles pour Bruxelles? A lire ici


Samedi 8 Janvier 2011
Lu 1794 fois