Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Commission abus sexuels : revue de presse

Après avoir pris le temps d'écouter les victimes d'abus sexuels à travers leurs avocats ou des associations qui défendent leurs droits, la Commission a débuté cette semaine les auditions des représentants de l'église (évêques référents et évêques). La semaine prochaine la Commission entendra Mrg Daneels et Mgr Léonard.



Commission abus sexuels : revue de presse
Des évêques sur la défensive, face aux députés / lesoir.be 16 décembre 2010

Abus sexuels Cinq prélats étaient auditionnés par la Commission parlementaire spéciale, mercredi

Journée laborieuse pour l’Eglise, mercredi, à la commission parlementaire sur les abus sexuels. Les députés auditionnaient cinq évêques. Plus de dix heures d’échanges qui ont mis en lumière la passivité de l’appareil d’Eglise face aux crimes sexuels commis par des prêtres et des religieux, mais aussi de nettes divergences à l’heure de sanctionner, ainsi qu’une ferme réticence à indemniser les survivants… Préparée à « l’épreuve » par ses avocats, l’Eglise est apparue sur la défensive, incohérente, voire insensible.

Une autonomie épiscopale qui trouble / lalibre.be 17 décembre 2010

L’audition des évêques a laissé les députés perplexes. L’évêque de Gand a corrigé le tir : les lettres non transmises étaient déjà connues.

Mardi et mercredi, les membres de la commission spéciale de la Chambre achèveront leur cycle d’auditions des membres de la Conférence épiscopale avec l’ancien - Mgr Danneels - et l’actuel archevêque de Malines-Bruxelles - Mgr Léonard - et donc seul Mgr Pierre Warin, l’évêque auxiliaire de Namur ne sera pas mis sur la sellette par Karine Lalieux et ses commissaires.

Mais l’audition lundi et mercredi de sept évêques en exercice et d’un évêque honoraire (référendaire pour les questions d’abus sexuels) leur a de toute évidence appris beaucoup sur le fonctionnement de l’Eglise.

Première surprise : on pensait, tout en sachant parfaitement que les diocèses jouissent d’une grande autonomie, que les évêques feraient front sur les grandes lignes du dossier de la pédophilie, surtout depuis la fin de la commission Adriaenssens et plus encore depuis la publication de son rapport ravageur pour l’Institution. Pour avoir écouté chacun des évêques, on constate qu’il n’en est absolument rien. Pire, ils ne semblent pas très bien informés de toutes les mesures envisagées par Rome depuis l’éclatement de l’affaire irlandaise !

rtl.info.be JT 19h /15 décembre 2010


Samedi 18 Décembre 2010
Lu 2411 fois