Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Elections en France : Ségo, c'est parti



Déçue évidemment.

Mais le suffrage universel a parlé et la victoire de Nicolas Sarkozy est claire et nette. On espère évidemment maintenant qu’il sera en effet le président de tous les Français et qu’il répondra aux défis qui se lèvent devant tous les Français.

On redoute évidemment un coup de virage à droite. Pas rien qu’en France, en Europe aussi où la France compte parmi les grands Etats et a un poids important. On pense par exemple aux dossiers de libéralisation où ce n’est pas certain que Sarkozy s’opposera comme Chirac l’a fait à l’ouverture totale du marché postal.

Mais pour en revenir à la soirée électorale, la déception avant-hier était encore plus amère en regardant les débats sur les chaînes françaises. Ségo à peine battue, digne et motivée dans sa défaite, a du encaisser de solides coups de… « gauche ».

DSK, en tête, qu’on connaissait plus réservé, Fabius ensuite…. Ces deux monstres du PS français n’ont rien pigé on dirait ! Unis dans leur volonté de reprendre le pouvoir au PS, ils ont vraiment méprisé par leur parole et leurs attaques les millions de militants PS et de sympathisants de Ségolène qui devaient encaisser la défaite. Il faut tirer les leçons de 3 échecs successifs des socialistes aux présidentielles, c’est évident mais pas 5 minutes après l’annonce officielle des résultats ! pas en se la ramenant !

Unis dans leur volonté de reprendre la main sur la rue de Solferino, ils ont oublié qu’il fallait d’abord dire merci aux millions de Français qui avaient soutenu Ségolène Royal, qu’il fallait leur dire que de nouvelles échéances arrivaient pour faire passer un autre projet, qu’il ne fallait pas se résigner, qu’ils étaient à leur côté, qu’ils seraient vigilants etc etc.

Avant-hier soir, on a vu un PS qui se déchire plutôt que de s’unir vraiment pour les gens, pour un projet progressiste pour la France.

Aujourd’hui, on a envie d’entendre plutôt que la marseillaise, « Le monde va changer de base, nous ne sommes rien, soyons tout ! C’est la lutte finale, Groupons nous, et demain… »

Mardi 8 Mai 2007
Lu 2259 fois