Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Enfin une décision pour le Musée d'Art Moderne et Contemporain !

L'avenir du musée d’art moderne et contemporain à Bruxelles est en marche ! Les collections des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique seront installées aux anciens magasins Vanderborght, situés au cœur de la Ville. Je l’annonçais ce midi à la presse en compagnie de Philippe Courard. Je me réjouis de cet accord entre la Ville et l’Etat fédéral qui renforcera l’offre muséale, les liens entre nos musées et le rayonnement de la Ville dans son entièreté !



Lavenir.net - 28 février 2014 "Enfin une décision pour le Musée d’Art Moderne et Contemporain!"

BRUXELLES - Le dossier traînait depuis 2011 et la décision de Michel Draguet de reléguer les collections des Musées royaux dans les réserves. Mais c’est désormais décidé: Bruxelles aura un nouveau musée d’art moderne et contemporain dans les anciens magasins Vanderborght, en plein centre.

Le conseil des ministres a approuvé vendredi matin le lancement des études pour la rénovation des anciens magasins Vanderborght, situés à l’entrée des galeries du Roi et de la Reine qui mènent à la Grand-Place de Bruxelles, avec la finalité d’y exposer les collections d’art moderne et contemporain des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Celles-ci sommeillent dans les réserves depuis la rénovation de leurs salles en 2011.

La ville de Bruxelles met à disposition ce bâtiment pour un euro symbolique par un bail emphytéotique de 30 ans. Elle financera les travaux extérieurs du bâtiment à hauteur d’un million et demi d’euros. La Régie des bâtiments prendra à son compte les 750.000 euros budgétisés pour les études préalables.

Les 7.000 m2 répartis sur 7 étages accueilleront en 2016 quelque 5.000 œuvres. «Un musée d’art moderne et contemporain est indispensable au rayonnement culturel de Bruxelles et c’est aussi de l’économie et du tourisme», estime l’échevine bruxelloise de la Culture Karine Lalieux (PS).» Elle promet que «jusqu’en 2016, ce bâtiment va vivre culturellement», avec déjà en mars une exposition sur le Congo, suivie par une exposition d’art contemporain pour Art Brussels.

«La rénovation des magasins constitue la troisième phase de redéploiement des collections artistiques fédérales, après les musées Magritte et Fin de siècle», rappelle le secrétaire d’État à la Politique scientifique Philippe Courard (PS). En attendant l’éventuel projet d’un grand musée, il était nécessaire de présenter les collections.»

Vendredi 28 Février 2014
Lu 656 fois