Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

La mobilisation pour un véritable droit à l'avortement se poursuit !

La proposition de la majorité fédérale (défendue notamment par le MR et la NVA) qui vise à sortir l’IVG du code pénal mais en conservant des sanctions pénales pour les femmes ne va pas dans le bon sens et ne doit pas être adoptée par les Parlementaires car elle n’améliore nullement les conditions dans lesquelles l’avortement se fait. De plus, elle ne tient pas compte de la situation globale des femmes amenées à pratiquer une IVG. Voilà pourquoi - au moins 1600 personnes - ont marché aujourd'hui dans les rues de Bruxelles !

Il faut donc sortir réellement l’avortement du Code pénal. Ce serait une avancée historique nécessaire, indispensable et juste normale, étant donné qu’aujourd’hui l’avortement dans notre pays est toujours considéré comme une infraction à l’ordre moral et à l’ordre des familles. C’est totalement anachronique et en même temps il y a toujours un risque, tant pour les médecins que pour les femmes, de se faire poursuivre au pénal pour un IVG.





Dimanche 9 Septembre 2018
Lu 207 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Ce blog est modéré.