Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Le Fédéral a fait le choix de désinvestir ses institutions culturelles et scientifiques



Le Fédéral a fait le choix de désinvestir ses institutions culturelles et scientifiques
Cet après midi en séance plénière, j’ai interrogé la secrétaire d’Etat à la politique scientifique sur les coupes budgétaires drastiques que le gouvernement fédéral a décidé à l’égard de nos institutions fédérales culturelles et scientifiques.

A savoir, 12% sur le personnel, 20% sur les frais de fonctionnement, 30% sur les investissements…Sans oublier 16,5% de diminution de subside pour l’Opéra Royal de la Monnaie.

Nous assistons à un double assassinat : en effet, d’une part le gouvernement réduit violemment le budget de ses institutions ce qui empêchera toute ambition et tout rayonnement international, cela les «étouffera » ;

Et d’autre part, le gouvernement s’attaque directement aux structures. Il prévoit l’autonomisation des institutions ce qui ne permettra plus aucune synergie ou économie d’échelle. Cela ne répond donc à aucune rationalité économique, au contraire cela augmentera leurs coûts de fonctionnement.

Nous assistons ici à un démantèlement planifié et réfléchi de toute la politique culturelle et scientifique fédérale belge.

Qu’un parti séparatiste s’attaque à toutes les institutions qui font rayonner la Belgique, c’est dans leur ADN

Qu’un parti séparatiste s’en prenne à tous les symboles d’unité du Pays, c’est dans leur logique.

Mais ce qui m’étonne et me révolte c’est que ces attaques frontales contre les institutions culturelle et scientifiques fédérales soient soutenues par tout le Gouvernement et en particulier par le Vice-Premier Ministre Reynders qui sape ainsi les institutions bicommunautaires dont il a la tutelle (Opéra Monnaie, Bozar et Orchestre national).

Je n’ai eu aucune réponse à mes questions précises et je suis plus qu’inquiète pour nos institutions culturelles et le patrimoine qu’elles possèdent. C’est pourquoi je déposerai une proposition de résolution pour sauvegarder celles-ci et leurs patrimoines.


Baisse des subsides aux établissements scientifiques et culturels restés fédéraux

Jeudi 23 Octobre 2014
Lu 1353 fois