Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Les dépôts clandestins coûtent 300.000 € par an !



Les dépôts clandestins coûtent 300.000 € par an !
DH.BE MARDI 3 DECEMBRE 2013 : Les dépôts clandestins coûtent 300.000 € par an !

Bruxelles Une augmentation de 23% depuis 2010 et ce, malgré des récoltes gratuites.

Sur le territoire de la Ville de Bruxelles, de multiples initiatives sont prises pour permettre aux habitants de se débarrasser de leurs déchets encombrants. Outre les déchetteries régionales, l’Agence Bruxelles-Propreté se déplace gratuitement à domicile. La Ville organise aussi, trois fois par an, des récoltes dans les différents quartiers.

En 2013, ces rendez-vous ont eu un certain succès puisqu’ils ont permis d’évacuer 1.760 tonnes d’encombrants. De quoi remplir 641 containers de déchets, répartis sur 90 rendez-vous au cœur des quartiers... Ces opérations ont un coût important puisque les seuls placements et enlèvements des containers ont englouti plus de 100.000 €. Quant aux frais d’élimination des déchets, ils représentent près de 160.000 €.

Malgré ces efforts, les dépôts clandestins sont encore légion sur le territoire de Bruxelles-Ville. En 2012, les services de propreté ont effectué près de 8.000 interventions pour enlever des frigos, des canapés et au- tres meubles divers pour libérer l’espace public. 2.591 tonnes de déchets ont dû être éliminés. Une quantité bien supérieure que le service gratuit organisé par la Ville de Bruxelles.

"C’est assez terrible et totalement inacceptable", commente Karine Lalieux (PS), échevine de la Propreté. "Malgré ces services, malgré les toutes-boîtes d’information, les dépôts clandestins continuent. C’est un travail énorme pour le service qui a un coût important pour l’ensemble des habitants." Rien qu’en frais d’élimination des encombrants, l’ardoise a été de 300.000 €, frais de personnels et investissements dans le charroi non compris. "Il faut continuer la sensibilisation et la répression, notamment avec les planques en collaboration avec la police", poursuit l’échevine.

Car depuis 2010, les dépôts clandestins ont augmenté de 23 %. Pour endiguer le phénomène, les amendes prises à l’encontre des pollueurs ont été fortement augmentées. Depuis cet été, les taxes sont passées de 100 € du mètre cube à 250 €/m3. 2.685 taxes ont déjà été dressées en 2013.

On découvrira en début d’année si cette augmentation aura réussi à inverser la tendance…

Mardi 3 Décembre 2013
Lu 375 fois