Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Ministre fédérale, un nouveau défi, des convictions toujours aussi fortes



Ce 1er octobre 2020, j’ai intégré le Gouvernement fédéral en tant que Ministre des Pensions et de l’Intégration sociale, en charge des Personnes handicapées, de la Lutte contre la pauvreté et de Beliris.

C’est avec humilité et un grand sens des responsabilités que j’endosse ce nouveau rôle. C’est aussi bien sûr un grand honneur.

Mes compétences m’offrent de pouvoir agir concrètement, dès aujourd’hui, en faveur des acteurs de l’aide sociale et des publics les plus vulnérables de notre pays : les petites pensions, les personnes fragilisées ou précarisées, les personnes handicapées, …

Mon engagement politique, entamé il y a 20 ans, a toujours été placé sous le signe de la solidarité et de l’intégration. Il ne change pas. Il se renforce.

Je reste aujourd’hui une femme de conviction et de combat contre toutes les formes d’injustices et d’inégalités.

Je serai une Ministre de terrain, une Ministre du dialogue et une Ministre de la concertation. Proche des gens, à leur écoute et dans l’action : je porterai la voix de ces femmes, hommes et enfants rendus trop souvent invisibles.

Vous le savez, vous pouvez compter sur moi !

Vous pourrez bientôt suivre mon actualité de Ministre des Pensions et de l’Intégration sociale, en charge des Personnes handicapées, de la Lutte contre la pauvreté et Beliris, sur une nouvelle page officielle. A suivre…

Mercredi 21 Octobre 2020
Lu 203 fois