Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Mon bilan à la Ville de Bruxelles 2012-2018



Il y a maintenant 12 ans, les habitants de la Ville de Bruxelles m'on fait confiance en me permettant de devenir Echevine de la Ville de Bruxelles. J’ai découvert un métier exigeant et passionnant.

Tout au long de ces années, j’ai mené mon action avec énergie et enthousiasme, en privilégiant le dialogue et la présence sur le terrain dans tous les quartiers. Et ce afin de connaître les réalités et les besoins de chacun.

Ces 6 dernières années, j’ai pu relever, avec l’aide de mes collègues et des services de la Ville de Bruxelles, de nombreux défis tant en matière de Propreté publique que de Culture. Deux matières essentielles au développement d’une ville et au bien-être de ses habitants. Plus récemment, j’ai eu l’opportunité de prendre en charge les matières touristiques et les grands évènements, indispensables au rayonnement de notre ville.

Plusieurs axes ont toujours guidé mon action, en Propreté publique comme en Culture, tels que l’accessibilité des services offerts, afin d’en faire profiter tous les Bruxellois et la décentralisation, afin d’être présent dans tous les quartiers. Et ce grâce à un service public de qualité et de proximité qu’il est essentiel de valoriser.

En Propreté publique, l’accent a été mis sur le renforcement du service au citoyen, tant au niveau du dispositif que des équipes, et ce dans tous les quartiers. La sensibilisation à la propreté via différentes actions mais aussi la verbalisation et son durcissement (4.500 taxes en moyenne par an contre 120 avant ma prise de fonction ! Cela représente 58.000 taxes depuis 2008) ont été des axes prioritaires. Enfin, il me tenait à coeur de valoriser davantage les travailleurs de la Propreté publique et leur rôle indispensable.

En Culture, l’accent a été mis sur l’accessibilité, la décentralisation des infrastructures culturelles et des événements, sur le décloisonnement des disciplines et le mélange des publics ainsi que la médiation, sur le soutien à la création et à l’emploi artistique, le soutien aux lieux culturels de la Ville de Bruxelles et aux opérateurs culturels dans leur ensemble, le redéploiement de musées de la Ville de Bruxelles, l’ouverture de nouveaux lieux dédiés à la Culture et la communication pour faire connaitre et valoriser tous ces projets.

J’ai souhaité augmenter les moyens et les activités de chaque département en renforçant les budgets et les équipes. Concrètement, cela représente de nombreuses nouveautés mises en place que je vous invite à parcourir en détails dans mon bilan de législature.

Vous pouvez découvrir mon bilan ainsi que ceux de mes collègues socialistes au collège : http://ps-bxl.be/election/bilan.html

Afin de poursuivre le travail entamé, je me présente aux prochaines élections communales du 14 octobre 2018.

Karine Lalieux
4ème sur la liste PS

Jeudi 19 Juillet 2018
Lu 151 fois