Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Non-marchand : un gisement d’emplois durables qu’il faut soutenir



Non-marchand : un gisement d’emplois durables qu’il faut soutenir
Hier, plus de 12.000 personnes du secteur non-marchand ont manifesté dans les rues de Bruxelles. Certaines revendications concernent les entités fédérées.

Les gouvernements des différents niveaux de pouvoir, en concertation avec les partenaires sociaux doivent proposer, dans les meilleurs délais, des solutions qui permettront d’améliorer les conditions de travail des professionnels de ces secteurs tout en améliorant l’offre de ces services.

Cette manifestation voulait également attirer l’attention des partis en vue des futures négociations fédérales.

Voici quelques propositions que les socialistes porteront s'ils sont à la table des négociations

1/ Métier d'infirmier

Le métier d'infirmier connaît une pénurie depuis des années. Reflet, s'il en est, de la pénibilité tant physique que psychologique de cette profession indispensable. Le PS souhaite améliorer les conditions de travail des infirmiers, en poursuivant et en renforçant son plan d'attractivité de la profession, doté de 100 millions d'euros en 2010. Le PS propose de :

  • mieux rémunérer les prestations inconfortables ;
  • créer des emplois supplémentaires d'aides logistiques et administratives pour permettre aux infirmiers de se concentrer sur les soins ;
  • investir afin d'alléger la charge physique ;
  • instaurer des réglementations plus favorables à l"équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale et sociale.

2/ Augmenter l'emploi chez les personnes en situation d'handicap

Il faudra augmenter l’emploi chez les personnes en situation de handicap en poursuivant les efforts entamés jusqu'ici pour atteindre l'objectif de 3 % de travailleurs en situation de handicap dans la fonction publique fédérale.

Le PS s'engage également à imposer aux entreprises publiques d'au moins 100 salariés d'employer ou de contribuer à engager un minimum légal de personnes en situation de handicap et soumettre le même principe à la concertation sociale dans les entreprises privées.

Le PS s'engage par ailleurs à assurer une complémentarité entre les dispositifs d'insertion professionnelle et les allocations pour personnes handicapées afin d'éviter les pièges à l'emploi.

Non-marchand : à lire sur le site du PS

Mercredi 9 Juin 2010
Lu 2556 fois