Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Pour une taxe sur la spéculation : faites entendre votre voix !



Pour une taxe sur la spéculation : faites entendre votre voix !
Le PS condamne les méthodes de la droite européenne, qui cherche à étouffer dans l'œuf la mobilisation en faveur d'une taxe sur les transactions financières. Avec le Parti socialiste européen, le PS appelle d'urgence les citoyens à signer avant le 19 avril une pétition pour l’introduction de cette taxe!

Le 8 mars 2011, sous l'impulsion des socialistes, le Parlement européen a voté l’introduction d’une taxe européenne sur les transactions financières (TTF). Cette taxe permettrait de lutter contre la spéculation et de générer 200 milliards d'euros par an. Une telle somme permettrait de soutenir la création d'emplois en Europe, notamment dans les secteurs de l'éducation, la recherche, la santé ou encore le développement durable.

Cependant, le commissaire européen chargé de la fiscalité, M. Semeta, s’est opposé à une telle taxe et a qualifié ce vote d'« irresponsable ». Il tente maintenant de rejeter ce projet en organisant une consultation biaisée, ciblée uniquement sur les acteurs du secteur financier.

Avec le Parti socialiste européen, le PS condamne ces méthodes et appelle les citoyens à signer une pétition pour l’introduction d’une taxe sur les transactions financières.

La mobilisation des citoyens avait déjà été à l’origine du renversement de la pression originale des conservateurs et des libéraux qui voulaient atténuer la portée de la TTF.

Aujourd'hui, il est donc à nouveau nécessaire que les citoyens européens fassent entendre leur voix pour contrer le poids du secteur financier.

Avec le PS, signez avant le 19 avril la pétition en faveur de la taxe sur les transactions financières !

Pour signer la pétition : http://www.financialtransactiontax.eu/fr/about

Samedi 9 Avril 2011
Lu 2172 fois