Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Propreté publique : 2 nouveaux quartiers nettoyés de graffitis

Plus de 10 rues ont été entièrement lavées de tous tags et graffitis ces dernières semaines dans le centre ville. La Ville de Bruxelles continue en effet son tour de nettoyage systématique des rues souillées par les tags.



Propreté publique : 2 nouveaux quartiers nettoyés de graffitis
Les rues de la Gouttière, Van Helmont, Moineaux, Alexiens, Poinçon et Philippe de Champagne ont bénéficié d’un grand nettoyage des murs dans le cadre du volet propreté du contrat de quartier Rouppe. Ce sont quelques 80 façades en tout qui ont bénéficié de l’intervention des peintres et des sableurs pour en venir à bout des dessins illicites.

Dans le même temps, une opération est en cours dans le quartier Dansaert. Elle vise les rues Auguste Orts, Antoine Dansaert, de Flandre, du pays de Liège, du Chien marin, du Nom de Jésus, Saint Géry, Borgval, Impasse Madrille et Place Nouveau Marché aux Grains.

En tant qu'Echevine de la propreté, j'ai souhaité que ce genre d’opération de nettoyage soit organisée tous les deux mois. Depuis 2 ans, plus de 50 rues à Bruxelles ont ainsi déjà été débarrassées de leurs gribouillis.

Le nettoyage se fait à notre initiative, ce qui demande de contacter préalablement tous les propriétaires de biens dans la zone, alors que le nettoyage est d’habitude un service qui se fait à la demande des propriétaires. Cela demande un surplus de travail administratif pour mes équipes mais le résultat est beaucoup plus visible et durable en procédant de manière systématique dans une zone précise.

Ce type d’opération vise à en effet à compléter le dispositif d’enlèvement gratuit des graffitis, qui reste tributaire des propriétaires, dans la mesure où il intervient à leur demande exclusive. Or certains propriétaires font preuve de peu d’empressement à nettoyer ou faire nettoyer leur façade. Les opérations de nettoyage systématique visent à pallier ce problème.

Pour éviter que ce travail ne soit réduit à néant en quelques jours, nous organisons des contrôles spécifiques, en collaboration avec la cellule anti-tag de la Police. Cette surveillance a déjà permis d’appréhender plus d'un taggueur. De plus, les nouvelles procédures mises en place avec le parquet et le service des taxes nous permet d’être assurés que les taggueurs seront bel et bien poursuivis.

Vendredi 19 Novembre 2010
Lu 2349 fois