Karine Lalieux, de l'audace et des convictions

Un Gouvernement aveugle et sourd !



Un Gouvernement aveugle et sourd !
Nous l’avions dit et répété, nous, les socialistes, étions inquiets. Inquiets face à cette coalition de droite. Mais jamais, au grand jamais, je n’avais imaginé que ces partis aillent aussi loin. Ce gouvernement est très clairement anti-social. Les travailleurs vont souffrir et avec eux, ce sont l’ensemble des belges qui vont trinquer !

Tout d’abord, il y a eu les tromperies.

Première tromperie : le « Nous ne relèverons pas l’âge de la pension » a été martelé pendant la campagne libérale et encore à la télé ce dimanche. 28h de négociations sans sommeil plus tard, et nous travaillerons tous jusqu’à 67 ans. Pourtant, on sait que ce n’est pas une solution, qu’il faut d’abord augmenter le taux d’emploi des plus de 55 ans et élargir l’assiette du financement des pensions en faisant contribuer le capital.

Deuxième tromperie : « Nous protègerons le pouvoir d’achat ». On ne protège pas le pouvoir d’achat en augmentant la TVA, la taxation la plus injuste. On ne protège pas le pouvoir d’achat en décidant d’un saut d’index qui signifie : une perte de revenus qu’on ne rattrape jamais car il se cumule jusqu’à la fin de sa carrière et pèse donc à long terme sur le pouvoir d’achat des travailleurs !

Troisième tromperie : « Nous ne gouvernerons jamais avec la NVA, ce parti séparatiste », voilà qui est fait. Et c’est De Wever, l’homme fort d’Anvers, qui jubile et crie sur tous les toits qu’il est le grand architecte de ce gouvernement. C’est juste insupportable pour les francophones.

L’accord de gouvernement : un catalogue des horreurs

La nouvelles devise de cette coalition semble bien être « fort avec les faibles, faibles avec les forts ».

3,5 milliards de cadeaux aux patrons d’entreprises sans contrepartie de création d’emploi (les actionnaires se frottent déjà les mains) ! A côté de ce soutien aux riches, est prévu le service d’utilité générale, un travail obligatoire donc pour les demandeurs d’emploi qui veulent garder leurs allocations. La balance penche donc vraiment d’un côté et stigmatise tous ceux qui cherchent de l’emploi sans en trouver ou qui acceptent par exemple de travailler sous le système ALE.

Des économies drastiques pour les soins de santé (évitez d’être hospitalisé dans les années à venir…), la vente annoncée de nos entreprises publiques, un ticket modérateur pour l’aide juridique, …. Sans évidemment toucher aux milliards que coûtent les intérêts notionnels… Seuls quelques centaines de millions d’euros devraient être prelevés au capital des riches.

Il s’agit donc d’attaques frontales contre les travailleurs, les personnes sans emploi, de la qualité de vie des citoyens. Alors qu’on ne parle surtout plus d’un gouvernement suédois ou de centre droite, c’est un gouvernement de droite, une droite décomplexée au service des nantis et un gouvernement incroyablement conservateur et régressiste.

Le cauchemar continue avec l’attribution des compétences ministérielles

Horreur encore quand j’ai entendu la répartition des compétences entre les partis, la phrase de De Wever : « C’est donc le gouvernement dont je rêvais ». prend encore plus de sens. Mise à part Reynders qui s’est servi, le MR n’a non seulement aucune matière régalienne (justice, intérieur, défense) mais a laissé les autres principaux portefeuilles au VLD ou encore le CDV comme la santé, les affaires sociales, l’emploi ou encore l’économie…

Cela ne m’étonne pas ! Avec un parti francophone de droite et prêt à tout pour être au pouvoir, le parti séparatiste a entre ses mains une marionnette qu’il va pouvoir manipuler à sa guise contre la volonté et le bien-être des francophones.

Ces derniers jours, il y a déjà eu de multiples dérapages de la part des ministres NVA dont celle concernant la collaboration lors de la deuxième guerre mondiale.

La collaboration est injustifiable ! Et entendre les propos de M. Jambon est choquant pour toutes les victimes et la famille des victimes dont je fais partie (mon grand père est mort dans les camps après avoir été dénoncé par un collabo). Comme le rappelle le groupe Mémoires dans un communiqué, la collaboration est un crime, et non une erreur.

Et que penser de Franken, secrétaire d'Etat NVA qui fête l'anniversaire du fondateur du VMO, condamné pour collaboration ? Être proche des fascistes ne lui suffit pas, il est également homophobe.

C’est d’une tristesse infinie pour tous les démocrates et les défenseurs des libertés que de savoir qu’aujourd’hui, de tels personnages vont représenter la Belgique. Et la condamnation très (trop) tardive du Premier Ministre au nom du Gouvernement (dédouanant ainsi les deux intéressés de toute explication) ni changera rien !

Voilà pourquoi nous maintenons notre demande de démission de ces deux nationalistes du Gouvernement Michel-De Wever

Pour la suite…

Pour la suite, je reviendrai mesure par mesure sur l’accord gouvernemental lors du vote du budget, avec des contre-propositions car je continue à vouloir que cette législature soit au niveau parlementaire un moment de débat, qu’il s’agisse de partir vers des discussions constructives et non derrière les dérapages multiples qui, je le crains, ne se feront pas attendre. Cela devrait être le boulot du Premier Ministre : garder de l’ordre dans sa bergerie… s’il se révèle berger et non mouton, c'est mal parti!

Jeudi 16 Octobre 2014
Lu 380 fois